ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°77

LES SMASHING PUMPKINS SE REFORMENT SANS D’ARCY

C’est officiel, les Smashing Pumpkins reforment le line up historique du groupe, enfin presque… Billy Corgan, James Iha et Jimmy Chamberlin sont de la fête mais la bassiste D’arcy Wretzky manque à l’appel. La raison ? Selon Corgan, cette dernière n’aurait pas souhaité prendre part à ces retrouvailles. Une version rapidement contestée par la principale intéressée : « Billy disait toujours : « je ne ferai jamais de reformation pour jouer des vieilleries et se faire de l’argent. » C’est exactement ce qu’il fait aujourd’hui (…) Le navire de Billy ne fait que couler dès qu’il le repêche. Je l’ai abandonné en 1999 parce que je savais qu’il coulait. Je ne pouvais rien y faire. Il a perdu le contrôle sur son égo et ses doutes et je ne pouvais plus l’en sortir, ce qui a été une très grande partie de mon rôle pendant des années, mais j’ai perdu l’espoir. » a-t-elle écrit, avant d’ajouter que James et Jimmy auraient tout fait pour la maintenir à l’écart de cette reformation.

Un communiqué officiel du groupe est tombé dans la foulée : « En réunissant les Smashing Pumpkins, le groupe n’a pensé qu’à ses fans et à sa musique. Cela fait 18 ans que James Iha, Jimmy Chamberlin et William Corgan n’ont pas joué sur scène avec D’arcy Wretzky. Mais ce n’est pas faute d’avoir essayé. En dépit de ce qui est rapporté, Mlle Wretzky a été invitée à jouer avec le groupe à plusieurs reprises, participer à l’enregistrement de démos et même à une rencontre de visu et a, à chaque fois, refusé. Nous lui souhaitons le meilleur et espérons vous retrouver tous très bientôt. » Quel gâchis…

En attendant, les dates du Shiny And Oh So Bright Tour sont tombées et concernent pour le moment, uniquement le continent américain. Les Smashing Pumpkins ont indiqué, qu’ils ne joueraient que des titres de leurs cinq premiers albums « classiques », parmi les neuf opus de leur discographie. La tournée, qui doit durer du 12 juillet au 7 septembre, comprend 36 dates aux Etats-Unis et au Canada. Jack Bates, fils de Peter Hook (Joy Division, New Order) devrait y tenir la basse.