ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°86

Cort AB590MF – BOP

On a parfois besoin de plus petit que soi, et parfois de moins fort qu’une grosse 5 cordes branchée dans un stack Ampeg. Parfois même on en a ras la casquette de devoir se traîner un rig complet pour faire juste un raccord en répétition. Parfois également, on aimerait bien se la jouer soft, unplugged ou presque pas branché. La Cort AB590MF, proposée à un prix agressif, semble idéalement placée pour attaquer un marché encore timide, celui du feu de camp et du gig acoustique. Alors, on tente le coup ?

Sobriété-efficacité

Difficile de faire plus discret que cette finition noir mat. Seuls les pores non rebouchés (le OP du nom) et deux filets blancs donnent un peu de peps à la Cort qui se vautre à merveille dans le lieu commun de la pédale pour bassiste : si c’est pour la basse, c’est noir. L’instrument est livré avec un étui souple, ce qui est assez plaisant et plutôt inattendu dans cette gamme de prix. Les mécaniques à bain d’huile sont assez classiques dans le genre et ne présentent pas de particularité notable, des « elephant ears » auraient été un peu trop lourdes dans le contexte, d’autant que l’instrument est construit autour d’un diapason assez court de 24,75 pouces. La tête et la décoration sont typiques de ce que fait la marque en guitare, pas de raison de changer non plus.

On remarque le chevalet, taillé de manière à être étagé et à positionner le plan des chevilles en dessous de celui sur lequel repose le sillet. Ainsi, cela permet d’augmenter l’angle et donc l’appui sur le sillet, même s’il faut, plus tard, l’abaisser pour modifier l’action. Une idée popularisée par Yairi et Alvarez dès les années 80 et qui repose sur un principe simple et astucieux.

La caisse est en acajou laminé et la table en épicéa, laminé également. La touche, puisque le palissandre devient compliqué à exploiter, est réalisée, comme le chevalet, en merbau, ce qui est étonnant à cet endroit mais finalement assez cohérent avec la relative grosse densité de ce bois. Sur l’éclisse supérieure, on peut voir le préampli Fishman Isys+, plutôt basique avec un volume, deux bandes d’égalisation fixes, un inverseur de phase et le switch pour l’accordeur intégré, assez lisible pour faire un rattrapage en cours de concert, à peine assez pour une session de studio, comme bien souvent avec ces accordeurs intégrés, mais ce n’est pas rédhibitoire. Le profil du manche est sans surprise non plus, pas désagréable, avec une belle rondeur, sans que ce soit trop volumineux et finalement manipulable autant par un bassiste chevronné que par un guitariste voulant jouer de la basse à l’occasion ou un petit gabarit.

Direction la scène

Assez confortable à jouer avec un jeu de cordes parfaitement choisi pour coller au diapason réduit, la Cort est très agréable sous les doigts. On dispose d’assez de tension pour jouer précis tout en ne bataillant pas avec une action trop importante, un entre-deux assez réussi. Ce sont des D’Addario EXP PBB 190GS, notez d’ores et déjà la référence car, le jour où il faut changer, on se retrouve toujours avec un gros doute et bien souvent on finit par se faire refourguer un jeu non prévu pour le diapason ou le côté acoustique de l’instrument, au risque tout simplement de transformer le manche de sa basse chérie en magnifique arc de chasse.

Le son acoustique, malgré l’épaisseur de la caisse basée sur un corps Jumbo, n’est pas ultra convaincant en tant que tel. Agréable néanmoins, il permet de travailler chez soi sur son canapé ou de faire un petit enregistrement avec un son original, mais ce sera insuffisant pour jouer avec un groupe acoustique (guitare, cajon, chanteur…). Là, le manque de volume se fera criant et il n’y a pas d’autre choix que recourir à l’amplification.

Une fois branchée, c’est un tout autre visage que nous montre la AB590MF. Le son amplifié est bien plus efficace, plein de bas et de bas médium, avec ce côté ronflant propre à la basse acoustique. On reste toutefois plus proche du son ou de l’impression que donnerait une basse électrique, du simple fait que les frettes donnent ce côté électrique. La même basse en fretless verserait de l’autre côté de l’échiquier. De fait, on peut se concocter un son très efficace en restant parcimonieux sur les réglages d’égalisation. Couper légèrement les aigus, pousser un poil les basses, permet de se sentir à l’aise et de phraser ou groover sans tomber dans la caricature de la basse acoustique un peu métallique, et martelée soit parce qu’on ne s’entend pas, soit parce qu’il n’y a pas moyen de la jouer autrement. Merci donc aux cordes, parfaitement calibrées, et à l’électronique Fishman toujours aussi efficace bien que nous la connaissions plutôt équipant les guitares acoustiques en général. L’inverseur de phase permet, en cas d’accrochage dans les retours ou l’amplificateur, de faire reculer le larsen, sans changer le son. Ce qui est parfois plus souhaitable qu’un notch qui a souvent pour effet de créer une bosse non loin des fréquences de coupure, ce qui revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul, et vice versa.

L’éventail des styles abordables avec cette basse est assez large, tant qu’on envisage la chose sous l’angle « unplugged ». Cependant, des styles plus contemporains que les traditionnels folk, rock, chanson, pop ou blues peuvent être envisagés, notamment les funk, soul, gospel, très en vogue en ce moment. Bien évidemment pour le metal, en dehors des ballades traditionnelles du style, on oubliera.

La bonne nouvelle, c’est évidemment le prix auquel est proposée la Cort, celui d’une basse d’entrée de gamme, ce qu’elle est assurément, mais en offrant des prestations plus intéressantes, pour qui est déjà équipé en électrique. En faire son premier instrument, pourquoi pas, mais cela reste une basse orientée qui ne permettra pas de tout jouer, en particulier s’il faut s’insérer entre une grosse caisse 24 pouces et les deux stacks à lampes des guitaristes.

Régis Savigny

 

On aime : Le son, le poids plume, le prix, les cordes montées d’origine, la housse offerte

On aime moins : Son acoustique anecdotique

Prix : 329 €

Contact : www.cortguitars.com