ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°108

Des contrebassistes en galère

Les musiciens sont-ils les bienvenus à la SNCF ? Il a fallu de multiples interventions pour obtenir que celle-ci admette les instruments mesurant jusqu’à 1,30 mètre, au soulagement des violoncellistes, mais pas des contrebassistes (ou des harpistes), malgré une pétition en ligne qui a recueilli plus de 45 000 signatures. Les contrôleurs font parfois preuve de compréhension, mais les musiciens sexposent tout de même à une amende de 150 €, voire à se faire débarquer. Il existe de nombreux témoignages, dont celui de Stanislas Kuchinski, contrebassiste à lOrchestre de Paris. Il a tenté de se rendre à La Rochelle en train pour un concert en décembre dernier, mais le contrôleur a exigé quil sorte. Le contrebassiste a été contraint de sy rendre en voiture et est arrivé juste avant le concert, stressé et fatigué. Les musiciens sont par essence des personnes en mouvement, et la voiture nest pas une solution pérenne puisquelle est 50 fois plus polluante que le train. Rappelons que dautres compagnies comme Thalys acceptent les instruments jusqu’à 2 mètres. Il est temps que la SNCF cesse dentraver les musiciens dans lexercice de leur métier !