ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°97

JOHN PAUL JONES AU SERVICE DE L’ÉCOLOGIE

Le célèbre bassiste de Led Zeppelin réenregistre « When The Levee Breaks », pour la bonne cause cette fois-ci. John Paul Jones a collaboré avec 17 musiciens et chanteurs du monde entier, à linitiative de lorganisation caritative Playing For Change en faveur de la paix et de l’éducation entre autres. Ils reprennent donc ce classique de blues, écrit en 1929 par le couple Kansas Joe et Memphis Minnie, peu après la grande crue du Mississippi qui ravagea la région en 1927. Remanié par Led Zeppelin en 1971 sur leur quatrième album, dans une version incandescente soutenue par un célèbre motif à la batterie de John Bonham, le titre se met finalement au service de la protection de l’environnement, presque cinquante ans plus tard. Les différents musiciens se sont enregistrés chacun à distance, on compte notamment parmi eux les guitaristes de slide Derek Trucks et Keith Secola, le batteur Stephen Perkins, lharmoniciste Ben Lee, les chanteuses Susan Tedeschi, Elle Márjá Eira et Mihirangi et évidemment lex-bassiste de Led Zeppelin, John Paul Jones. Ce dernier explique avoir enregistré ses parties depuis les jardins botaniques royaux en Angleterre, jouant toutefois le riff principal une octave plus bas pour mieux coller à lensemble. Il na pas hésité longtemps avant daccepter de simpliquer dans le projet : « Il semble que peu de choses ont changé depuis 1927, et même depuis 2005 avec louragan Katrina. Cest toujours un morceau très puissant, tant sur le plan musical que dans les paroles. »  Les bénéfices générés par la chanson seront versés aux partenaires de Peace Through Music, dont Conservation International, American Rivers, WWF, Reverb et la fondation Playing For Change.