ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°99

Le monde de la basse endeuillé

Ces dernières semaines ont été marquées par la disparition de plusieurs bassistes. Votre magazine tenait à saluer la mémoire de quatre d’entre eux.

Deon Estus d’abord, bassiste qui, après des leçons avec le légendaire James Jamerson, a travaillé avec les plus grands : Marvin Gaye, Tina Turner, Frank Zappa, George Clinton, Elton John… Il est également célèbre pour sa collaboration avec Wham! (dont il était parfois considéré comme le troisième membre), et avec George Michael en solo. Disparu le 11 octobre à l’âge de 65 ans, Deon Estus était reconnaissant d’avoir pu partager sa passion avec le public au cours de ses nombreuses tournées. « Plus longtemps vous pouvez rester sur la route, mieux c’est. Vous avez la chance de voir le monde. Vous avez la chance de rencontrer des gens. C’est génial, et vous les rendez heureux. »

L’inventeur du Chapman Stick, Emmett Chapman, est mort à l’âge de 85 ans le 1er novembre des suites d’un cancer. Guitariste de jazz, Chapman jouait d’abord sur une guitare custom à 9 cordes au diapason long. Alors qu’il avait pris l’habitude de s’entraîner debout, il lui vint un jour l’idée de poser l’instrument droit et d’utiliser ses deux mains pour jouer du tapping. L’angle des mains par rapport au manche est ainsi mieux adapté, l’accès et la rapidité en sont améliorés. Il invente une technique de tapping à deux mains et développe un nouvel instrument, le Chapman Stick à 10 cordes sorti en 1974, un genre de long manche qui se joue quasiment à la verticale grâce à des sangles et sera décliné sous diverses formes au fil des ans. D’autres musiciens l’adoptent ensuite, dont le plus célèbre est peut-être Tony Levin, qui en a joué pour Peter Gabriel, Al Di Meola, King Crimson, Pink Floyd et Yes. Musicien pionnier, mais aussi fabricant, inventeur et chef d’entreprise, Emmett Chapman appréciait les nombreux rôles qu’il endossait : « D’une certaine manière, tout cela semblait me convenir, chaque engagement approfondit les autres. »

Julien Dottel, bassiste de Bukowski, s’est éteint le 16 octobre à l’âge de 43 ans. Frère du chanteur et guitariste Mathieu Dottel, il faisait partie du power trio de rock parisien fondé en 2007 après la dissolution des groupes Wünjo et Kwamis. Bukowski participe en 2011 au Sonisphere Festival et au Hellfest 2012. Cinq albums plus tard, Julien nous quitte en laissant derrière lui une famille, des amis et des fans dévastés mais reconnaissants d’avoir partagé cette aventure avec lui. 

Stéphan Jacquet, ancien bassiste et cofondateur de Mass Hysteria, qui est resté aux côtés du groupe de 1993 à 2011, le temps de six albums, est décédé le 6 novembre dernier à 53 ans. Les autres membres lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux : « Tu resteras dans nos cœurs à jamais. Mass Hysteria, c’était ton bébé, on le portera jusqu’au bout pour toi. […] On t’aime. »